La création du FGAR obéit à la volonté des pouvoirs publics, représentée par le Ministère d'Industrie et des Mines, de mettre en  place des mécanismes permettant de faciliter le financement  lors de la création et  de l’extension d’une PME. Il constitue, de ce fait, un des nombreux instruments d’une politique dont la finalité  est  l’instauration d’un climat favorable à la création et au développement des PME.

Le taux élevé de sinistralité auquel s’expose les PME, principalement lors de leur création et à un degré moindre dans le cas d’une extension, rend l’accès au financement difficile, voire impossible en l’absence de garanties.

Par conséquent, et à l’instar de tous les pays désirant impulser une dynamique en faveur des PME, le  premier organisme Algérien de garantie des crédits aux PME fut créé en 2004, la mission première du FGAR étant de faciliter l'accès des petites et moyennes entreprises au crédit bancaire en partageant  le risque de financement des PME avec les banquiers et ce, par l’octroi de garanties.

Le FGAR jouera donc le rôle d’accompagnateur auprès des PME Algériennes en les assistants dans le montage de projets viables qui leur permettront d’occuper une position pérenne dans un environnement concurrentiel de plus en plus complexe.

La volonté du FGAR est de s’inscrire dans une démarche cohérente, de concert avec les autres instruments d’appui à l’investissement  ou de mise à niveau du tissu  des  PME en Algérie.
Dans ce cadre, le FGAR et l’EDPME ont collaboré d’une manière fructueuse et une garantie Financière FGAR/EDPME a été prévue à destination des entreprises bénéficiaires du programme de mise à niveau.    

Le FGAR ne peut escompter réussir les missions qui lui sont dévolues sans  le concours de ses  partenaires banquiers, acteurs principaux du financement de l’économie et co-preneurs de risques. C’est une relation  et un travail  conjoint qui se basent  principalement sur une confiance mutuelle, un professionnalisme exemplaire, et une  transparence dans le cadre du financement des PME.

Ce nouveau site se veut un des piliers de la  politique de proximité, préconisée par le FGAR, en direction des promoteurs de projets et ce, à travers  une communication informative de son dispositif  et  une écoute continue des investisseurs dans le but d’améliorer ses mécanismes et d’atteindre les objectifs assignés.